Série:  Givrés !

Il y a pire danger pour la banquise que le réchauffement climatique ! Des pingouins fébriles y mettent le feu par leurs facéties désopilantes. Et si elle craque de partout, n'est-ce pas plutôt à cause de la lourdeur de leur humour?

Ces espèces de pingouins fous animent les pages du journal Spirou depuis près de 10 ans. Il était temps qu’ils prennent leur envol, même si c’est pas de la tarte pour des pingouins… Plus philosophes que leurs congénères de Madagascar, ces volatiles nous livrent leurs réflexions désopilantes sur les grandes questions écologiques en direct de leur banquise — qui a une fâcheuse tendance à rétrécir. Une série de gags à l’humour glacé pour un thème malheureusement d’actualité.


Le WWF et Greenpeace avaient déjà pas mal de choses en tête avec les tueurs de bébés phoques, les chasseurs de baleines, les pétroliers qui transforment la mer en cimetière sous nappe noire gluante, les industries qui colonisent les derniers sauvages et font disparaître à vive allure la faune locale. Si celle-ci s'en mêle pour aggraver la situation, où va-t-on ? Mais, si les pingouins des "Givrés", par leurs maladresses, provoquent certains dégâts localisés, ils sont plutôt les victimes de cette dégradation générale de notre planète. Et, s'il semble léger, l'humour de Bruno Madaule aborde des thèmes qui font moins rire !

En savoir plus
Résultats 1 - 12 sur 12.
Résultats 1 - 12 sur 12.